ScreenShot014

L’Opendata: Un véritable enjeu démocratique!

J’étais très heureux de pouvoir ouvrir aujourd’hui 150 jeux de données publiques dans le cadre d’un nouveau portail opendata pour la Loire-Atlantique.

 

Vous pouvez y contribuer et les consulter à cette adresse:

http://data.loire-atlantique.fr/

 

Ce projet est très important car il marque notre engagement dans ce nouveau mouvement citoyen dont la démocratie et les usagers des services publics seront les premiers bénéficiaires.

OPENDATA, qu’est-ce que ça veut dire?

Pour celles et ceux qui ne suivent pas de près l’actualité technologique, ce terme peut être un peu obscur. Mais c’est une idée relativement simple:

Les collectivités et l’État de manière générale, en exerçant ses missions de service public, collecte chaque jour des données dans ses systèmes informatiques.

Ces données nous servent, par exemple, à évaluer les politiques publiques.

Le principe de l’opendata, c’est de les “ouvrir”, de rendre publiques (“open”=ouvrir et “data”=données) celles qui peuvent l’être.

Bien entendu, ce ne sont que des données anonymes et dont nous avons la propriété pleine et entière! Aucun danger pour la vie privée.

Quel est l’intérêt?

C’est de permettre à tout le monde, citoyens, associations, journalistes, entreprises, étudiants, enseignants, artistes, designers, de s’en emparer pour les enrichir et créer des applications concrètes (ou pas!).

Par exemple, les journalistes ont accès à un certains nombres de données qui leur permettent de mener des investigations qui n’étaient pas possible auparavant.

Le projet Hackthepress est basé sur cette démarche:

http://datablog.loire-atlantique.fr/5-jeux-de-donnees-mis-a-disposition-pour-l%E2%80%99evenement-hack-the-press

Il est aussi possible d’imaginer une application dédiée aux personnes souhaitant s’installer en Loire-Atlantique: Pouvoir choisir son lieu de résidence en fonction des infrastructures qui existent par exemple.

C’est un tout nouveau champ de la création et ce qui est fantastique, c’est que nous ne savons pas jusqu’où cela peut nous mener.

C’est aussi pour cela que nous avons décidé d’un appel à projet permanent qui est moins corseté et plus adapté à l’économie numérique et à ses applications.

L’opendata: Un véritable enjeu démocratique!

Dans la campagne présidentielle, François Hollande a souhaité placer cette question au cœur de sa vision de la République.

Approfondissement démocratique, réappropriation citoyenne des services publics, l’opendata s’inscrit dans l’esprit de la promotion et de la défense des libertés numériques.

Socialistes, nous plaçons la liberté et la démocratie au centre de notre vision de la société.

L’opendata et l’évocation de ses masses de données pourrait faire peur mais c’est justement le contraire de “Big Brother” (1984, G. Orwell), pensé par son créateur comme un moyen technologique ultime de contrôle des citoyens.

En libérant les données, en ne les concentrant pas dans les mains d’une personne, d’une institution, nous garantissons ainsi un véritable contrôle démocratique!

En effet, comme François Hollande, je suis convaincu que l’évolution technologique, la mise en réseau, l’ouverture de toutes ces connaissances aura des répercussions directes sur notre démocratie, sur la pratique de la politique. Les révolutions arabes, par leur utilisation des réseaux sociaux, en ont été une des premières illustrations.

Pour approfondir, je vous invite aussi à lire l’interview de Fleur Pellerin, conseillère numérique de François Hollande qui détaille sa vision de ces enjeux et les projets que nous portons dans le débat démocratique:

http://pro.01net.com/editorial/562400/exclusif-le-ps-precise-sa-vision-du-numerique/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos…

Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, je partage ici tout ce qui fait mon actualité, mes réactions politiques et mes coups de coeur.

Derniers articles