avion

Transfert de l’aéroport: J’approuve les évacuations d’occupations illégales

Vous pouvez retrouver le communiqué ci-dessous que j’ai diffusé aujourd’hui au sujet des évacuations en cours:

« Les opérations d’évacuations sur le site de l’aéroport du Grand Ouest, conduites pour le troisième jour par l’Etat, ont mon soutien entier. Elles marquent la fin d’une situation de non droit : l’occupation illégale et l’exploitation de propriétés, rachetées régulièrement par les pouvoirs publics à leurs précédents propriétaires, et que certains individus ou groupes de pression avaient confisquées ces dernières années, en toute illégalité.

Je suis surpris de voir des élus ou formations politiques défendre cette illégalité et dénoncer le retour à l’ordre républicain. Au moment où un grand nombre de nos concitoyens connaissent des difficultés, ont de la peine à faire face à leurs charges même en travaillant, et où l’Etat demande à tous des efforts pour redresser le pays, il me parait inconvenant de trouver des justifications à des comportements accapareurs. Si je respecte les choix de vie de chacun de mes concitoyens, je ne peux pas, en tant qu’élu, accepter ceux qui se font aux frais de la collectivité, avec la prétention de paralyser un projet d’intérêt général.

Personne ne doit s’étonner de l’ampleur du dispositif déployé par l’Etat, afin que ces évacuations soient effectives et irréversibles, et que les forces de l’ordre agissent avec efficacité et surtout sans emploi de la violence ».

Philippe Grosvalet

 


23 commentaires

gauducheau François , le 18 octobre 2012

Moi aussi je soutiens ces expulsions.Pourtant habituellement, ce genre d’action me révolte car elles sont employées contre les faibles et les pauvres. Aujourd’hui, c’est de bien public qu’il s’agit. L’aéroport N- Atlantique doit quitter l’agglomération nantaise pour laquelle il est une véritable nuisance. Les anti aéroport, bobos nostalgiques du Larzac, se trompent ici de combat; d’ailleurs les Verts qui font semblant de les soutenirs le savent bien …et laissent faire!…

Cypoune , le 18 octobre 2012

“L’aéroport N- Atlantique doit quitter l’agglomération nantaise”

et ils veulent le construire où le nouvel aeroport d’apres vous ? …

Léo , le 18 octobre 2012

Ce projet d’aéroport et donc ces évacuations sont un non sens au profit des bétonneurs et autres oligarches. La fin de la précarité passe par la souveraineté alimentaire et non par un projet qui n’a pas d’avenir à moyen terme.

Buro , le 18 octobre 2012

Bravo M. Grosvalet, ces gens se croient de gauche alors qu’ils ont des comportements profondément individualistes. Quand certains se battent pour l’emploi de tous comme vous, eux ne pensent qu’à leur confort, ils ont une logique de droite!

Suzette , le 18 octobre 2012

Cette position du Président du Conseil Général est me choque profondément !!!
Il parle de citoyens qui s’engagent sur une cause politique comme de simples squatteurs étant là par “choix de vie” .
Il nie complètement le fait que ce qui se passe à Notre Dame des Landes est un combat politique pour des idées, pas un campement de vagabonds qui se sont installés sur des terrains vacants !
Quelle arrogance ! quel mépris pour les citoyens !
Tant qu’il se bouche les yeux pour ne pas voir que c’est un combat politique sur une question d’aménagement du territoire et de développement de la ville – voire même sur le type de société à construire, il ne pourra jamais reconnaitre les erreurs commises dans cette affaire – c’est à dire le fait d’imposer ce projet sans concertation démocratique, sans débat avec les citoyens et surtout sans les écouter, même quand ils se font entendre.
Tant qu’il refuse de voir ses opposants comme des citoyens debout et engagé, mais les traite simplement de va-nu-pied, il ne pourra jamais comprendre que les seules solutions sont le dialogue et la concertation.

Mais, M. Grovalet, vous êtes un professionnel de la politique : sachez au moins reconnaitre les questions politiques quand vous les rencontrez !!! des questions politiques qui demandent un règlement politique – pas du mépris, de l’arrogance et une absence de remise en question de politiques contestées depuis 15 ans.
Toutes les avancées sociales et citoyennes se sont faites à travers des combats. Mais – historiquement – le PS a une certaine habitude d’envoyer l’armée contre les manifestants, surtout quand leurs revendications sont légitimes.

Did , le 18 octobre 2012

Cela fait déjà quelques années que le PS n’est plus à gauche… Il se tourne lui aussi vers le profit… et ignore totalement la “france d’en bas”. Qu’on se le dise. Message de la part d’un ancien, très ancien sympathisant du PS et qu’il ne l’est plus, mais alors plus du tout.

robert , le 18 octobre 2012

Pfff des leçons de gauche de gens qui sont meme pas dici et qui pensent qua eux… Franchement… Ca fait du bien d’entendre un homme de gauche comme grosvalet qui défend lemploi dans la région,

Paddy , le 18 octobre 2012

Bonjour,
Je suis a priori pas pour cet aéroport mais je ne supporte pas les donneurs de leçon qui squattent et qui cassent… A bon entendeur !

Diogène , le 18 octobre 2012

“Ordre Républicain” ? On croirait lire Michèle Aliot Marie ou M Sarkozy. Qu’est ce que cette notion conservatrice d’ordre républicain, comme s’il y avait un ordre naturel des choses qui serait celui de la République avec un grand R, celle du drapeau et du clairon le 14 juillet, et qu’il fallait que toute chose y obéisse et y retourne sagement.

Qui a choisi cet aéroport ? Qui en a prouvé la nécessité ? Vinci ? Celui qui exproprie des familles aux Cambodge pour un projet similaire d’extension d’aéroport ? Invoquer les valeurs républicaines de ceux qui connaissent la valeur du vrai travail, c’est exactement le discours auquel nous avait habitué M. Sarkozy. Peut-être les occupants de Notre-Dame-des-Landes ont-ils construits, amené bien plus de liens sociaux, de solidarités locales, d’expériences de vie et d’écologie que tout ce que vous ne pourrez jamais concevoir dans votre vision économique et dévitalisée du territoire.

Vous ne véhiculez plus aucune valeur, juste des clichés de communication qui prétendent à beaucoup de choses mais sont incapables de toucher encore à la sincérité, la bonté, l’écoute et l’échange. Vos mots n’en sont que des simulacres qu’une bonne partie de la population a appris à mépriser, tellement ils sont loin de leurs réalité de vie.

Si certains élus se scandalisent, c’est sans doute parce qu’ils écoutent ceux qui les élisent, ceux que dans vos tours d’ivoire vous n’entendez plus et que vous pensez deviner mais que vous ne faites jamais qu’effleurer.

La loi pour nous, pour beaucoup d’entre nous que vous prétendez “gouverner”, n’est plus au service des gens mais d’une société de frustration où personne n’est jamais responsable de rien, sauf ceux qui n’ont rien et qui portent tous les torts. La loi est forgée par les intérêts économiques des vrais bandits : les entreprises comme Vinci qui ne s’encombrent pas de légitimité quand il s’agit de détruire une forêt en Russie et faire molester les opposants, ou encore quand il s’agit d’expulser 133 familles pour étendre un aéroport à Phnomh Penh. Ces entreprises qui sont implantées dans tous les paradis fiscaux, qui pillent l’économie par des délocalisations et des plans sociaux désastreux.

Et vous, les politiques, vous êtes complices et donc coupables, et si vous n’êtes pas jugés comme beaucoup d’entre vous ont tendance à l’être dernièrement, alors c’est votre conscience qui vous jugera je l’espère !

Avec vos discours moralisateurs, sécuritaires, anxiogènes, austères, dépersonnifiants, réducteurs, vous ne construisez rien du bien-être, du bonheur, de la paix, vous fabriquez en réalité la défiance, les antagonismes, vous faites ressortir les différences qui fondent le racisme, la discrimination et génèrent les conflits.

Alors, M. Grosvalet, j’espère que vous allez laisser ce commentaire en droit de réponse d’un “citoyen” qui travaille, paye ses impôts, un loyer mais qui a arrêté de voter pour des épouvantails et qui descend chaque jour dans la rue pour s’opposer à votre Ordre Républicain maudit qui étouffe nos vies et criminalise nos envies !!

Gaël , le 18 octobre 2012

“je ne peux pas, en tant qu’élu, accepter (les choix) qui se font aux frais de la collectivité”.

Vous avez de l’humour, Monsieur le Président, d’évoquer ainsi ces personnes qui s’opposent justement au projet actuel le plus imbécilement coûteux qui soit, qui empêchera nos collectivités de financer d’autres priorités, non pas au service de Vinci et de la mégalomanie de vos compagnons de route, mais d’un vrai service public respectueux du dialogue citoyen et de l’environnement.

Jean-Paul , le 19 octobre 2012

Non mais qui sont vraiment les accapareurs ??!! Vous regardez la vie les yeux fermés si vous pensez que prendre 2.000ha pour les bétonner et y orchestrer la vie qu’on veut, au détriment des humains, des faunes et flores, des reliefs, de l’avenir, ce n’est pas s’accaparer car on peut payer… L’argent ne doit pas tout permettre !!
Et délocaliser votre peur de l’accident d’avion ne résoudra pas le véritable problème. C’est comme creuser des mines d’uranium loin en Afrique pour faire de l’électricité ici ! ou puiser du pétrole à peu de frais d’entretien au large pour l’utiliser ici ! prendre l’avion là-bas pour dormir ici ! Nos civilisations ont vraiment un “train” de retard !
Lisez par exemple : Une brève histoire de l’extinction en masse des espèces, de Broswimmer. Vous verrez où ont conduit par le passé ce type de manoeuvres !
Et arrêtez de penser à vos emplois dans une économie pareille ! Protéger les emplois d’un mauvais système est impossible sur le long terme ! Recyclez-vous ! Vous êtes le monde de demain.

Hervouet , le 19 octobre 2012

J’ai voté PS aux régionales, présidentielles et législatives ces dernières années.
On ne m’y reprendra plus!
Les accapareurs sont les soutiens de ce projet qui expulsent les gens de chez eux afin de laisser le champ libre à Vinci pour faire des affaires en détruisant des zones agricoles productives.

Vous êtes la honte du Parti Socialiste M. Grosvalet. Pourtant dans un secteur à forte concurrence!

lilou , le 19 octobre 2012

Si vous avez pas besoind e travailler pour vivre, laissez nous tranquille. c’est nimporte quoi les type qui sexcitent derriere leur écran.. moi j’ai voté pour la gauche et jen ai assez de ce cinéma, laeroport, on en a besoin.

patrick , le 19 octobre 2012

Le Larzac c’est pas ici les bobos
Allez vous battre pour de vrais combats de gauche comme en palestine, mais ce’st vrai que c’est plus compliqué que de s’attacher à un arbre et de jouer à la guerilla quand on sait quon ne risque rien.
ces gens sont pitoyables

christian de B , le 19 octobre 2012

A LILOU,

Tu prends l’avion combien de fois par an, et pour aller où?
Si tu pouvais ne pas défendre les possédants et être plus solidaire.

Jean-Paul , le 19 octobre 2012

On n’est pas sorti de l’auberge !

Léon , le 19 octobre 2012

Monsieur le carriériste, vous qui défendez, non sans conviction, un projet aussi scandaleux que celui de NDDL, avez-vous pensé une seule seconde aux conséquences de ce projet? Je pense que vous n’en avez cure, car quand on travaille pour sa carrière en étant élu, seule la forme et l’officieux compte.. Quand aurez-vous le tact d’avouer que ce projet n’est pas en soit l’objectif principal? Quand on sème le mépris, on récolte la haine, elle même pourrait fortement mettre à mal votre carrière.

lionel-pg44 , le 20 octobre 2012

Je trouve que tu vieillis mal, Philippe… J’ai de bien meilleurs souvenirs de toi, mais ils sont bien loin !

m@nu , le 20 octobre 2012

Comme dans le bon vieux temps c’est ça ???? pathétique !!!

dédé l'Abeillaud , le 21 octobre 2012

NDDL zone militarisée ! L’Etat à travers la préfecture met à la disposition d’intérêt privé des moyens conséquents, relevant des services de l’ordre public. Il y a une collusion flagrante entre des investisseurs privés et les représentants politiques locaux et aujourd’hui à Matignon. Pour être plus clair les garants de nos droits s’acoquinent avec des nuisibles de l’oligarchie à qui le Peuple n’a pour eux aucun compte à rendre. les décisions ne sont plus alors de nature démocratique. Nous avons le devoir de le dénoncer et résister. L’action engagée par les politiques est illégitime nous sommes en droit de rentrer dans l’illégalité puisque la démocratie est dévoyée, nous pouvons considérer comme illégal la présence des forces de l’ordre à NDDL devenue milice privée.

H. Ar Ray , le 30 octobre 2012

Le système est aussi ancien que le monde. On s’attaque d’abord aux plus pauvres. En les traitant d’accapareurs. On saccage leurs récoltes. Histoire de les enfoncer encore un peu plus. Et quand il sont affamés on dit qu’ils n’ont qu’à travailler !. Après on s’attaquera à des un peu moins pauvres. Toujours au nom du “bien public” et au nom des “valeurs républicaines”. C’est une bonne habitude de la droite et je regrette de lire cela aujourd’hui de la part de membres du Parti Socialiste.

J’étais membre du PS. Je n’ai pas renouvelé mon adhésion cette année. Et je ne voterai plus pour le PS. Même au deuxième tour. Même si la droite menace. Où est la différence entre le PS et la droite si on tape si les plus pauvres ? À notre Dame des Landes des jeunes qui vivent de leur maraîchage tout en affirmant leur opposition politique à un projet débile, coûteux et irresponsable quand la planète est en surchauffe. Partout des Roms qui fuient les pogromes des pays de l’Est. Partout des jeunes noirs ou descendants de l’immigration arabe qui n’en peuvent plus des contrôles d’identité.

J’ai voté François Hollande et m’en mord les doigts. Je ne pensais pas qu’il changerait quoi que ce soit dans le domaine économique mais je ne pensais pas qu’il enverrait l’armée et la police dans une chasse aux pauvres.

Nico , le 31 octobre 2012

Heureusement que le Président du Conseil Général de Loire-Atlantique n’est pas élu par le peuple sinon vous n’auriez aucune chance !

gérard , le 2 novembre 2012

Il est justement élu par le peuple, lui. Il faut faire appliquer les décisions qu’on a prise démocratiquement. Ces gens nous prennent en otage c’est insupportable. les verts ont pris des vestes à chaque scrutin alors qu’ils faisaient de la lutte contre l’aéroport le coeur de leur projet. Les habitants du département veulent le transfert de l’aéroport pour l’emploi et la sécurité. Il va falloir l’entendre. Bravo M; grosvalet!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos…

Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, je partage ici tout ce qui fait mon actualité, mes réactions politiques et mes coups de coeur.

Derniers articles