Oui NDDL

“Les ignorances de M. Hulot”

Retrouvez ma réaction suite aux déclarations de M. Hulot sur le transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique vers Notre-Dame des Landes:

« M. Hulot, depuis les sommets où ses activités d’envoyé spécial pour la préservation de la planète le confinent, nous gratifie de nouvelles considérations ou de pseudo-confidences du Président de la République.
Ainsi selon, François Hollande serait-il « embarrassé » par ce projet ; ainsi souffririons-nous en France d’un « déficit démocratique » ; ainsi les terres agricoles deviendraient-elles « rares » et le bénéfice du transfert de l’aéroport de Nantes serait-il « discutable ».

Si je n’ai que respect pour la noble tâche que le Président de la République lui a confié, j’ai envie de demander à Nicolas Hulot :

Que connaissez-vous à la protection des terres agricoles ?

Que savez vous de l’agriculture, vous qui avez passé une grande partie de votre vie en hélicoptère, planeur ou ULM ?

Que connaissez-vous aux problèmes d’habitat, d’étalement urbain, de mobilités, que nous, élus de terrain, avons à traiter au quotidien ?

Qu’avez-vous fait dans votre vie pour économiser ces espaces ?

Savez-vous seulement ce que nous faisons ici pour développer une agriculture paysanne ?

Cela vous intéresse-t-il réellement ?
M. Hulot, vous qui avez consacré votre carrière audiovisuelle et construit votre succès à convaincre les téléspectateurs de la beauté de notre planète, prétendez-vous aujourd’hui dissuader ou culpabiliser votre public de prendre l’avion pour découvrir ces paysages et sites ?

Avant de délivrer des leçons de démocratie à nos concitoyens, pourquoi n’avez-vous su convaincre les électeurs de votre formation politique de vous faire confiance pour les représenter à l’élection présidentielle ?

Pour ma part, je préfère m’en tenir aux déclarations publiques faites par François Hollande le 16 novembre dernier et qu’il n’a pas démenties depuis :

« Lorsque j’ai été interrogé comme candidat à l’élection présidentielle, j’ai toujours dit que j’étais favorable à cette plate-forme aéroportuaire ». « Je fais en sorte que tous les recours puissent être traités par une justice indépendante (…) Mais, en même temps, il y a aussi la force du droit et la primauté de la volonté, non seulement de l’Etat mais aussi des élus, et au-delà même des alternances politiques ».

Philippe Grosvalet
Président du Conseil général de Loire-Atlantique

 

 


2 commentaires

Bruno Chevalier , le 1 février 2013

Tout a fait d’accord ce Monsieur qui passe de droite à gauche avec une virevoltante superbe, qui a consommé dans sa vie plus de kérozene que nous n’en commencerons jamais n’a certainement pas pris connaissance du dossier, de l’enquête d’utilité publique et des mesures compensatoires.
Tout cela bien sur lui passe au dessus de la coiffe…..

DAC , le 1 février 2013

Procès d’intention aussi primaire que discutable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos…

Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, je partage ici tout ce qui fait mon actualité, mes réactions politiques et mes coups de coeur.

Derniers articles