ScreenShot002

Innover et agir pour l’insertion

Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée à la lutte contre l’exclusion et François Chérèque, Inspecteur général des affaires sociales et ancien Secrétaire général de la CFDT, sont venus ce jour en Loire-Atlantique pour présenter leur plan de lutte contre la pauvreté. Ils ont souhaité rencontrer des usagers des comités de bénéficiaires du RSA pour échanger autour de la question du non-recours et nous les avons accueilli bien volontiers avec Alain Robert, Vice-président du Conseil général. En effet, la Loire-Atlantique est un des deux départements pilotes dans le cadre de la mission voulue par le Premier Ministre sur ce sujet.

En choisissant la Loire-Atlantique comme point de départ de ces consultations, Mme Carlotti vient aussi reconnaître la valeur de nos politiques publiques et de notre expertise en matière d’innovations sociales et de lutte contre l’exclusion.

En France, ce sont 40 % des personnes qui ne demandent pas les aides auxquelles elles auraient droit et qui s’enfoncent ainsi parfois dans la misère et la précarité. Nous devons identifier les causes de ces situations qui sont multiples : cela va d’une certaine forme de lassitude, de découragement face à la complexité administrative ou encore, tout simplement, les difficultés pour accéder aux informations.

Ces innovations, ce ne sont pas des gadgets, elles sont fondamentales pour parvenir à faire reculer les inégalités et la précarité, elles sont cruciales pour briser les tabous sur le RSA.

 

En Loire-Atlantique, 24000 personnes sont suivies par les services du Conseil général dans le cadre du revenu de solidarité active (RSA). Cet accompagnement, dans notre Département, va bien au-delà de nos obligations légales, du simple versement des allocations.

En innovant dans l’action sociale, nous choisissons de penser autrement l’insertion et de ne plus simplement réduire les allocataires du RSA à leurs besoins, leurs fragilités ou leurs difficultés temporaires.

En travaillant dans le cadre de groupes « ressource », nous considérons les usagers de nos services publics dans toute leur citoyenneté et pour cela, nous leur donnons les moyens de prendre des initiatives concrètes.

Lors des échanges, Mme la Ministre a demandé aux membres de ce groupe “ressource” de bien vouloir accepter de continuer à travailler à ses côtés pour améliorer l’action du gouvernement, ce qu’ils ont bien volontiers accepté !

Merci à Madame la Ministre ainsi qu’à François Chérèque pour ces échanges très riches!

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos…

Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, je partage ici tout ce qui fait mon actualité, mes réactions politiques et mes coups de coeur.

Derniers articles