ScreenShot005

La Loire-Atlantique, n°1 pour la qualité de son accueil des personnes agées dépendantes

France Info a publié aujourd’hui  son classement 2013 des maisons de retraite.Je suis particulièrement heureux d’y voir la Loire-Atlantique classée n°1 pour la qualité de son accueil.

10.400 établissements, publics, privés et associatifs, visités et notés, sont ainsi passés au crible, c’est le fruit d’une enquête de huit années que vous pouvez retrouver à cette adresse :

http://www.franceinfo.fr/societe/decouvrez-le-classement-2013-france-info-des-maisons-de-retraites-996139-2013-05-21

C’est le fruit d’une volonté politique qui est ici reconnue et saluée dans cette enquête. 588 nouvelles places ouvriront en Loire-Atlantique en 2013, deux fois plus qu’en 2012 (266 places).

A ce titre, le Département est le premier financeur public des 188 établissements pour personnes âgées ouverts en Loire-Atlantique dont la capacité totale d’accueil est de 15 000 places. En 2013, le Département consacre 6,95 M€pour 2 créations, 4 reconstructions, 3 aménagements, 2 restructurations.

DR- Visite d'un café "mémoire" -Communauté de Commune Sud Estuaire

Ces créations de nouvelles places s’accompagnent d’un effort constant de la collectivité pour maîtriser le prix de journée en établissement et développer le nombre de places habilitées à l’aide sociale dont le forfait journalier permet l’accès aux personnes à revenu modeste.

Le prix de journée moyen en établissement est ainsi de 49,50€ en Loire-Atlantique, alors qu’il s’élève à plus de 60€ dans bon nombre de départements.

DR

 

Parce que l’augmentation de l’espérance de vie est une chance mais aussi un défi, il nous appartient de mobiliser tous les acteurs aux côtés des aînés : EHPAD, partenaires publics, services à domicile, ainsi que les aidants naturels, les bénévoles et les familles pour leur permettre de vieillir sereinement. Je salue à cette occasion l’engagement précieux des professionnels de Loire-Atlantique et la qualité des partenariats. Les 60 ans et plus représenteront plus de 30% des Loiratlantiens en 2030, ce chiffre nous invite à poursuivre nos efforts demain encore plus qu’hier.

 

DR - Visite de Michèle Delaunay, Ministre déléguée aux personnes agées et à l'autonomie

 

Ce classement est aussi l’occasion de nous interroger sur le financement juste et pérenne de la dépendance et je souhaite que le projet de loi sur l’autonomie réponde à l’asphyxie financière que connaissent la plupart des Départements qui assument le financement de l’Allocation Personnalisée pour l’Autonomie. Financement qui n’est aujourd’hui plus compensé par l’Etat qu’à hauteur de 30% au lieu des 50% initiaux.

C’est en créant des solutions de financement justes et pérennes que les Départements pourront engager de nouveaux moyens en faveur des personnes âgées notamment en permettant le recrutement de davantage de personnel dans les EHPAD où la dépendance des résidents va en s’accroissant, en développant les solutions d’habitat intermédiaire et en professionnalisant les services d’aide à domicile.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos…

Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, je partage ici tout ce qui fait mon actualité, mes réactions politiques et mes coups de coeur.

Derniers articles