Quel développement pour le littoral ? (2)

En avril 2013, l’Assemblée des Départements de France (ADF) m’a confié la Mission Mer et Littoral. Son ambition première : que les Départements côtiers partagent leurs compétences et leur expertise dans le cadre d’une gestion intégrée de la mer et du littoral. La complexité des enjeux littoraux nous impose en effet de renforcer les coopérations, notamment entre les collectivités locales et l’État.

C’est dans cet objectif que se déroulent les travaux de cette Mission qui mêle travail d’observation sur le terrain, échanges lors d’ateliers et auditions des acteurs de la mer et du littoral. Le but : définir des ambitions départementales et des axes stratégiques, formuler des pistes d’actions, identifier des leviers stratégiques, financiers, opérationnels et juridiques.

En janvier dernier, l’avancée de ces réflexions nous a permis de dresser un rapport intermédiaire proposant des pistes d’action articulées autour de 3 axes :

Axe 1 : Encourager un aménagement équilibré et solidaire des littoraux en prenant en compte les enjeux dus à la situation d’interface terre/mer

    • Proposer des inter-SCOTs littoraux
    • Développer une ingénierie territoriale propre aux enjeux littoraux en appui des communes et des intercommunalités
    • Engager une politique ambitieuse en faveur d’une gestion du trait de côte différenciée
    • Développer une stratégie foncière littorale
    • Renforcer l’intervention départementale en faveur d’un habitat littoral
    • Définir des schémas départementaux de la mobilité en prenant en compte les enjeux spécifiques au littoral
    • Favoriser le maintien des activités maritimes traditionnelles

Axe 2 : Contribuer à la préservation du potentiel et des fonctionnalités écologiques des littoraux

    • Renforcer et préciser le partenariat entre l’Assemblée des Départements de France et le Conservatoire du Littoral pour optimiser la préservation des espaces et paysages naturels littoraux
    • Gérer durablement les ports départementaux
    • Encourager et participer à l’élaboration d’une doctrine nationale sur la gestion du dragage

Axe 3 : Promouvoir le potentiel maritime des départements littoraux pour favoriser une économie durable et sociale

    • Accompagner l’insertion professionnelle au travers du développement d’ « emplois bleus » dans l’action départementale (gestion des espaces naturels littoraux, brigade portuaire, etc)
    • Favoriser l’adaptation des infrastructures portuaires et leurs modes de gestion afin de répondre aux évolutions des filières maritimes
    • Encourager le développement de projets locaux d’énergies marines renouvelables
    • Accompagner la capacité d’adaptation des secteurs primaires maritimes

 

Après ce rapport intermédiaire, les travaux de la Mission se poursuivent pour alimenter le rapport que je proposerai au Bureau de l’ADF en mai prochain, avant une restitution plus large lors d’un congrès programmé le 20 juin prochain à Saint-Nazaire.

Réécoutez aussi l’émission CO2 mon amour au cours de laquelle j’interviens concernant la problématique d’érosion du trait de côte : cliquez ici !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos…

Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, je partage ici tout ce qui fait mon actualité, mes réactions politiques et mes coups de coeur.

Derniers articles