image

Innovation et nature : deux axes forts pour l’assemblée départementale

Les 14 et 15 avril, les élus du Conseil Général de Loire-Atlantique se sont réunis pour la première session de l’année. A l’ordre du jour : préservation et ouverture au public de l’estuaire de la Loire, travaux dans les collèges publics, protection des espaces agricoles, déploiement du haut débit et du très haut débit, action sociale en direction de l’enfance et de la jeunesse.

Retour sur quelques unes des décisions et extraits des débats.

image

La prise en gestion des propriétés du Conservatoire du littoral dans l’estuaire de la Loire

image

Claude Naud, vice-président délégué aux ressources et milieux naturels, a présenté le projet de prise en gestion des propriétés du Conservatoire du littoral dans l’estuaire de la Loire. Son adoption va permettre au Département de protéger et de valoriser 2 600 hectares d’espaces naturels estuariens

Les enjeux sont multiples : économiques, environnementaux, touristiques. Cette prise en gestion implique d’entretenir un territoire fragile tout en garantissant ses différents usages (notamment agricoles) et en favorisant une ouverture au public.

image

image

Périmètres de protection des espaces agricoles et naturels périurbains

Le Département de Loire-Atlantique a créé, en décembre 2013, trois PEAN  (Périmètres de protection des Espaces Agricoles Naturels périurbains) situés sur le coteau guérandais et plateau turballais, Saint-Nazaire Nord, les Vallées Erdre, Gesvre et Cens.

Un plan d’actions (pour chacun de ces trois PEAN) permettant de mettre en œuvre leur gouvernance, a été présenté par Hervé Bocher, vice-président délégué aux équilibres territoriaux et à l’action foncière. Le but de cette démarche : garantir dans le temps une activité agricole dynamique sur ces secteurs.

image

image

Mise en œuvre du schéma directeur territorial d’aménagement numérique

La mise en œuvre du SDTAN (Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique), présentée par Hervé Bocher, se déroulera en deux phases sur les territoires de Loire-Atlantique.

Une première phase permettra la montée en débit de 150 sous-répartiteurs entre 2013 et 2015. En tout, 35 000 lignes sont concernées par cet accès au haut débit.

image

Dans un deuxième temps, l’action du Département se poursuivra en direction du très haut-débit. Il s’agit de préparer son déploiement dans les zones non concernées par les investissements des opérateurs privés, en fixant aujourd’hui les grandes orientations d’un schéma, qui répondra au principe de continuité métropolitaine et se fera dans un souci d’équité territoriale.

Suite à la concertation des différents acteurs concernés, ce projet fera l’objet d’un plan plus abouti, notamment sur le plan financier, en fin d’année.

Nouveau schéma départemental des services aux familles

Fabienne Padovani, vice-présidente déléguée à la petite enfance et aux familles, a présenté le nouveau schéma départemental des services aux familles, mis en place pour la période 2014-2017.

Cette politique entend développer l’offre de services pour la petite enfance et le soutien à la parentalité. Elle s’attachera à corriger les différences sociales et territoriales dans l’accès à ces services tout en prenant en compte les différentes situations des familles.

image

image

 

Le rôle essentiel des politiques départementales

A l’occasion de ces différents débats, les élus de Loire-Atlantique ont tenu à souligner l’importance des départements dans la mise en œuvre et la garantie d’une solidarité territoriale.

image

La prochaine session des élus du Département de Loire-Atlantique aura lieu les 23 et 24 juin 2014.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos…

Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, je partage ici tout ce qui fait mon actualité, mes réactions politiques et mes coups de coeur.

Derniers articles