Le logement doit être au cœur du débat de l’élection présidentielle

Chaque année, le rapport de la Fondation Abbé Pierre sur l’état du mal logement en France rappelle les institutions à la réalité et alerte le grand public. 2017 n’est malheureusement pas une exception et le rapport publié aujourd’hui reflète une fois encore le portrait d’une France fracturée par la crise du logement. La situation est alarmante : 4 millions de personnes sont sans abri, mal logées ou sans logement personnel dans notre pays. Insupportable.

Soutien aux habitants les plus modestes, maîtrise de l’étalement urbain, construction de logements sociaux, baisse de la consommation d’énergie… De par ses compétences en matière de solidarités, le Département de Loire-Atlantique a un rôle déterminant en matière d’habitat. Car dans un territoire qui gagne plus de 16 000 habitants chaque année, l’accès à un logement de bonne qualité est un enjeu fondamental. Mais aussi parce qu’aucun accompagnement social et d’insertion professionnelle n’est possible sans cette condition sine qua non : un logement.

L’habitat est donc naturellement au cœur des préoccupations du Département pour permettre aux habitants d’accéder et de se maintenir dans un logement adapté à leurs besoins et à leurs ressources, notamment via le Fonds de Solidarité pour le Logement (soit un budget de 2.23M€).

Mais le logement demeure une compétence de l’État. Comme la Fondation Abbé Pierre, j’appelle de mes vœux que cette question fondamentale soit au cœur des débats des grands rendez-vous démocratiques nationaux que nous allons connaître ces prochains mois. Lutter contre le mal logement, c’est faire reculer la pauvreté et la précarité. C’est ce que nous sommes en droit d’exiger dans un pays qui est la cinquième puissance économique mondiale.


1 commentaire

RICHY Jacqueline , le 2 février 2017

mon commentaire va être très court et très simple, jeune retraitée 1259.00 e/mensuel, à la recherche d’un logement parce que mon loyer actuel est trop élevé, je n’ai droit qu’à un appartement de loyer 419.66 e/mois Charges comprises et pas de droit à l’APL parce que revenu trop élevé !!!!!!!! etregardez les annonces immobilieres à ce prix là on a pas grand chose…… à quand la baisse des loyers…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos…

Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, je partage ici tout ce qui fait mon actualité, mes réactions politiques et mes coups de coeur.

Derniers articles