Toutes les conditions sont réunies pour lancer l’aéroport du Grand Ouest

Le transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique à Notre-Dame-des-Landes s’appuie, je le rappelle, sur une double légitimité : démocratique et juridique.

En juin 2016, les habitants de la Loire-Atlantique se sont en effet exprimés très largement pour ce projet. La justice l’a confirmé pour la 170e fois en novembre dernier et la commission européenne a donné son feu vert à la fin avril.

Je me réjouis donc de l’engagement du nouveau Président de la République de « respecter le résultat du référendum et de faire cet aéroport ». Et ce, d’autant plus qu’il pourra compter sur un Premier ministre pour qui, « une fois que la décision est politiquement prise, une fois que les juges se sont prononcés en disant “on peut le faire”, il faut la mettre en œuvre. Sinon vous ruinez le système. »

Quant à Nicolas Hulot, que je félicite pour sa nomination au ministère de la Transition écologique, ses propos sur le sujet ont été clairs : « On ne peut pas demander d’aller voter et si le résultat ne nous plaît pas, ne pas en tenir compte. J’en prends acte. […] Les gens ont massivement voté pour le oui. Au gouvernement, maintenant, de prendre ses responsabilités. »

Toutes les conditions sont donc réunies pour lancer l’aéroport du Grand Ouest. Au nom des habitants de la Loire-Atlantique, qui se sont mobilisés en masse pour la consultation de l’an dernier, je demande au nouveau gouvernement de passer rapidement à l’action sur ce dossier.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos…

Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, je partage ici tout ce qui fait mon actualité, mes réactions politiques et mes coups de coeur.

Derniers articles