Aidons les victimes à faire face

Par cette campagne de communication nous invitons toutes celles et ceux qui, d’une manière ou d’une autre, par leur mandat ou leur engagement, sont en mesure de faire reculer les violences faîtes aux femmes, à agir.

.
.Reconnues en 1993 par l’assemblée générale de l’ONU, les violences subies par les femmes constituent la manifestation la plus aiguë de l’inégalité femme / homme. La lutte contre les rapports de domination, contre les inégalités, contre les violences, sont à l’origine de nos engagements. Nous souhaitons que la libération de la parole se poursuive et s’amplifie. Il est une certitude, c’est que cet objectif ne s’obtiendra pas sans actions, sans mesures, sans  initiatives.
La parole se libère mais pas pour toutes. Il nous appartient d’accompagner ce mouvement mais aussi d’apporter des réponses concrètes, dignes et humaines pour ces femmes et souvent leurs enfants. Le Département de Loire-Atlantique et ses partenaires, réunis au sein de l’Observatoire départemental des violences faîtes aux femmes, lancent aujourd’hui une campagne de communication en Loire-Atlantique pour sensibiliser chaque habitant.e à ce sujet.
Nous invitons toutes les associations, les collectivités et l’État à s’emparer de cette campagne pour briser le silence, refuser le déni collectif et que cesse la maltraitance envers les femmes.
.
.Cette campagne va s’accompagner en 2018 :
• Du lancement d’un appel à projet le 22 juin prochain pour soutenir de nouvelles initiatives portées par des associations de Loire-Atlantique autour de quatre axes : la prévention, la protection, l’accompagnement et la réparation,
• De la signature de deux nouveaux protocoles de mise à l’abri des femmes victimes de violences en Loire-Atlantique
Notre société doit être à la hauteur de l’enjeu et de nos idéaux pour que demain ne soit plus du tout comme hier. Ensemble nous pouvons relever ce défi, « Aidons les victimes à faire face ».
.
.

Affiche de la campagne Stop Violences Femmes

Signataires:
Charles-Henri de CHOISEUL, Président de Prévenir et Réparer, Élisabeth MASSAMBA DEBAT, Présidente de Solidarités Femmes de Loire-Atlantique, Madame Marie-Christine RICOUR, Présidente de l’ADAVI 44, Pierre ROUSSEAU, Directeur général de la Cpam de Loire-Atlantique, Soizic LORVELLEC, présidente de l’AAE44, Jacqueline TRÉGRET, Présidente CIDFF LA/Nantes, Myriam VILLEMIN, Présidente de l’APUIS, Philippe GROSVALET, Président du Département de Loire-Atlantique, Johanna ROLLAND, Maire de Nantes, David SAMZUN, Maire de Saint-Nazaire, Nicole KLEIN, préfète de la Loire-Atlantique, Hervé COROUGE, Vice-président du Département de Loire-Atlantique, Marie-Paule GAILLOCHET, Conseillère départementale, Erwan BOUVAIS, Conseiller départemental.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos…

Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, je partage ici tout ce qui fait mon actualité, mes réactions politiques et mes coups de coeur.

Derniers articles