Stages pour les élèves de 3e : tenir compte des initiatives locales

Dans son « plan banlieues » présenté ce mardi 22 mai, le gouvernement prévoit de proposer des stages à 30 000 collégiens de quartiers en difficulté. C’est une très bonne idée.
Ce stage offre en effet une première expérience permettant aux élèves en classe de 3e de construire un début de relation positive avec le monde de l’entreprise. Cette étape importante est malheureusement le plus souvent impossible pour les enfants et les familles n’ayant pas de réseaux.
C’est justement pour réduire ces inégalités sociales que le Département de Loire-Atlantique a lancé l’an dernier, en partenariat notamment avec l’Education nationale et Nantes métropole, une plateforme dédiée, où les entreprises peuvent déposer leurs offres de stages à destination des collégiens : stage3e.loire-atlantique.fr
J’invite d’ailleurs tous les réseaux à se mobiliser pour enrichir cette plateforme numérique et permettre à un maximum de collégiens de Loire-Atlantique de trouver une solution pour leur stage de découverte.
J’espère surtout que le gouvernement tiendra compte de cette initiative, et de toutes les autres qui doivent exister sur les territoires, pour la mise en oeuvre de sa mesure. Pour qu’elle soit vraiment efficace, celle-ci doit en effet s’inscrire en complémentarité avec les innovations déjà menées localement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos…

Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, je partage ici tout ce qui fait mon actualité, mes réactions politiques et mes coups de coeur.

Derniers articles