Rencontre avec le Premier ministre, le 5 juillet 2018

Le Premier ministre m’a confirmé la rétrocession des terres mais ce n’est évidemment pas une nouvelle. Il m’a surtout conforté dans l’idée que le Département prendrait le relais de l’État, sur le moyen et long terme, pour bien sûr animer le projet agricole mais aussi accompagner les territoires.

Le Premier ministre m’a par ailleurs confirmé le remboursement des sommes qui avaient été avancées par les collectivités pour le financement du transfert de l’aéroport. De mon côté, je me suis engagé à réinvestir la part du Département, c’est-à-dire 7 millions d’euros, sur les territoires concernés. A la fois autour du site de Notre-Dame-des-Landes pour accompagner les communes, les projets agricoles, les habitants, etc. C’est le premier sujet. Mais j’ai aussi dit au Premier ministre que le Département était tout à fait disposé à intervenir pour accompagner les populations qui vivent autour de l’aéroport actuel et les nuisances qu’ils subissent. J’ai évoqué, parce que c’est de ma responsabilité aussi à long terme, le collège de La Neustrie à Bouguenais qui est survolé à basse altitude. Le Premier ministre m’a confirmé que, dès lors que l’on aura une capacité à le repositionner, ce fonds pourrait financer le collège. C’est pour moi un engagement important. C’est la question de la protection des populations, mon souci premier.

Et puis, s’agissant de l’aéroport lui-même, l’aménagement a évidemment été évoqué mais, ça, c’est un sujet de long terme, avec l’agrandissement de la piste, etc. La question, c’est comment accueille-t-on les passagers dans de bonnes conditions dès aujourd’hui ? Parce que les conditions sont désastreuses pour les personnes que l’on reçoit ou pour tous ceux qui utilisent l’aéroport au quotidien, qu’ils soient chefs d’entreprise ou que ce soit pour le travail ou pour les loisirs : on ne peut pas continuer dans ces conditions. Là encore, c’est le Premier ministre qui l’annoncera mais il s’engage à ce que, à court terme, les conditions d’accueil, c’est-à-dire l’aérogare, soient améliorées.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos…

Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, je partage ici tout ce qui fait mon actualité, mes réactions politiques et mes coups de coeur.

Derniers articles